Déclic ciné : Nos étoiles contraires

Natasha Thibault
Mes 50 meilleures recettes cosmétiques- Natasha Thibault
28 août 2014
faire découvrir l’art et la culture à ses enfants !
Une nouvelle façon pour faire découvrir l’art et la culture à ses enfants !
28 août 2014
Nos étoiles contraires

Joindre le drame à la joie de vivre, la mort prochaine à la vitalité, et le cancer à l’espoir, tel était le défi que Josh Boone réalisateur du film « Nos étoiles contraires » (The Fault in Our stars) sorti le 20 août 2014, a voulu relevé.

Le film, d’origine américaine, se passe entre les states, plus précisément Pittsburgh, Pennsylvanie et la ville d’Amsterdam. L’histoire retrace une rencontre amoureuse entre deux adolescents Hazel Grace & Gus, interprétés avec brio par le duo montant Shailene Woodley & Angel Elgort tous deux apparus récemment dans le film à succés « Divergent », atteints d’un cancer à un stade assez avancé. Leur relation inhabituelle mêle à la fois un humour noir macabre, et une ambiance enfantine assez élégante et rafraichissante.

Tout au long du film on se retrouve emporté dans l’univers du cancer, et l’ambiance reste aussi déconcertante jusqu’à la fin. Un mélodrame ayant pour but de faire pleurer, le film atteint bien ses objectifs en nous laissant quand même un sentiment de paix et sérénité à la fin. La bande son, qui elle-même distribuée en SoundTrack Album, connait un véritable succès de vente en Australie, Belgique, Canada, et surtout aux Etats unis (2ème position aux US SoundTrack Albums).

Distribué par les fameux studios de la « Twentieth Century Fox », ce film connait déjà un succès important dans les salles obscures. D’une durée de 126 minutes, le film est basé sur une nouvelle du même nom par John Green et rassemble déjà près de 267 millions de dollars au Box office international.

Petit bémol : Certaines critiques reprochent au film son côté très « cliché », bien qu’au tout début du film la narratrice annonce que la vie ce n’est pas comme les films, il est vrai que le scénario reste clairement fictif et invraisemblable et qu’il suit la nouvelle mode de films adolescents à la « Hunger Games »

Un film à voir…