Maladie de hashimoto : quels traitements naturels envisager ?

harmoniser sa décoration d'intérieur
Quelle solution pour réussir et harmoniser sa décoration d’intérieur ?
4 avril 2019
Cartouches d’encre
Cartouches d’encre : conseils pour faire le bon choix
8 avril 2019
Maladie de hashimoto

La maladie de Hashimoto est devenue une maladie banale qui touche actuellement des millions de personnes dans le monde entier. Un examen médical est indispensable pour diagnostiquer la maladie. Mais quels sont les signes alarmants ? Et comment la traiter efficacement ? Peut-on trouver des remèdes naturels pour lutter contre cette inflammation ?

Présentation de la maladie de Hashimoto

La maladie de Hashimoto, thyroïdite chronique lymphocytaire ou thyroïdite de Hashimoto est une maladie inflammation auto-immune de la thyroïde. Elle est indolore et touche principalement les femmes après 40 ans. Et le risque augmente avec l’âge et en cas d’anomalie chromosomique. La glande thyroïde est considérée par l’organisme comme étant un agent étranger et sera alors attaquée par les globules rouges. Dans la plupart des cas, cette maladie est accompagnée d’autres maladies auto-immunes à l’instar de la maladie d’Addison ou le diabète de type 1.

Les principaux signes sont : la fatigue chronique, la crise de panique, la constipation, les douleurs articulaires, l’irritabilité, la nervosité, la prise de poids, la frilosité, la perte de cheveux, l’apparition d’un goitre, etc.

Pour établir un diagnostic de la maladie, des examens médicaux sont obligatoires, car les nodules et le goitre ne sont pas toujours visibles : échographie, examens sanguins et/ou scintigraphie. Les traitements proposés sont nombreux selon l’état du patient : la chirurgie, les antidepresseurs naturels

Attention ! On peut également trouver une hypothyroïdie congénitale ou néonatale, qui est présente à la naissance à cause d’une malformation ou un dysfonctionnement de la glande thyroïde. Cette maladie doit être traitée à temps afin d’éviter les conséquences qui peuvent être graves sur la santé mentale et physique du bébé.

Mais quelles sont les causes de cette maladie ?

Au départ, la maladie de Hashimoto était causée par une carence en iode. Ainsi, pour y remédier, on a trouvé du sel iodé dans tous les sels de table. Plus tard, les sources sont devenues multiples : le stress, la prise de médicament comme le lithium ou l’amiodarone, une infection bactérienne ou virale, un traitement qui altère la glande thyroïde, un thyroïde post-partum (après accouchement), une anomalie congénitale de la glande thyroïde ou un mauvais fonctionnement de l’hypophyse.

La maladie de Hashimoto doit être traitée rapidement, car les conséquences peuvent être graves sur le long terme. Pour un adulte, on peut constater l’apparition d’un myxœdème qui se présente par un visage bouffi, une sècheresse sévère et une coloration jaune de la peau. Et dans les cas les plus graves, la personne risque de tomber dans le coma. Les malades sont également plus exposés aux risques de maladie cardiovasculaire.

Chez l’enfant, un retard de croissance et mental peut être observé. C’est ce qu’on appelle le crétinisme. Or, les conséquences sont irréversibles. Il est donc nécessaire de traiter la maladie le plus tôt possible ! Le traitement le plus courant est l’opothérapie substitutive.

Quels sont les traitements naturels ?

La phytothérapie et l’homéopathie sont des remèdes très efficaces pour guérir la maladie de Hashimoto. Laissez tomber les antidépresseurs et préférez les remèdes naturels. Ils sont inoffensifs pour le foie. Certains produits peuvent d’ailleurs vous aider pour optimiser un traitement hormonal.

Le traitement homéopathique est aussi vivement recommandé pour soigner les symptômes de la maladie de Hashimoto comme la fatigue mentale, la dépression, la crise de panique, l’anxiété, la fatigue mentale, etc. Si vous avez des doutes, rendez-vous sur un site spécialisé dans le domaine et demandez des conseils au service clientèle. Votre interlocuteur peut vous aider à choisir le bon produit pour soigner votre maladie et vous conseiller sur la prise (dose, fréquence et durée). Si vous avez besoin de plusieurs avis, ce ne sont pas les e-boutiques expertes en homéopathie et phytothérapie qui manquent.