Comment choisir le bon mobilier pour aménager vos locaux ?

chaudière à granulés
Optez pour l’installation de chaudière à granulés pour obtenir le crédit d’impôt
11 mars 2020
rideaux
Quels rideaux choisir pour préserver son intimité et se protéger du soleil
12 mars 2020
Choisir le bon mobilier pour aménager vos locaux

Auparavant, l’aménagement des bureaux était fait avec des meubles uniformes et sans caractère. À l’heure actuelle, ces périodes archaïques sont désormais révolues et des critères sont à prendre en compte pour que le mobilier habille vraiment la pièce et lui donne vie. Ces critères ne doivent pas être négligés puisque le cadre de vie au sein d’un milieu professionnel compte énormément dans la productivité et l’ambiance au travail.

Le design permis

Désormais, le design intègre le mobilier professionnel. Aussi, de nombreux modèles de bureaux, de chaises ou d’autres mobiliers décoratifs et pratiques sont lancés par les designers sur le marché. Le site www.amso.fr propose une panoplie de choix pour mieux agencer un nouveau local professionnel, ou pour l’aménagement de bureau en rénovation. Ces produits visent à la création d’un environnement de travail agréable, tout en procurant une identité visuelle aux entreprises.

Les différents designs

Pour réussir l’aménagement de bureaux à Paris, il est important de connaître les différents types de mobiliers, entre autres, contemporain, classique, baroque, scandinave ou sobre.

Le choix des mobiliers relève de l’identité de l’entreprise, mais également de l’ambiance à y instaurer. En l’occurrence, il est possible d’associer le design à l’ergonomie lors de la sélection des mobiliers de bureau, notamment quand le modèle revêt une importance capitale dans la visibilité de l’entreprise. Néanmoins, le confort des employés ne doit jamais être négligé. Ainsi, les modèles à privilégier doivent respecter les normes en vigueur.

En vue d’instaurer une image personnalisée de l’entreprise, il est possible de privilégier les couleurs, les formes et les matériaux particuliers selon son éthique ou le style qu’elle souhaite véhiculer. Étant donnée la multiplicité des mobiliers, dénicher des meubles et des accessoires qui correspondent parfaitement à l’image d’une société devient facile. Faire la différence aux yeux des partenaires, des visiteurs et des clients peut se réaliser de manière simplifiée.

Des mobiliers en fonction de l’identité de l’entreprise, mais visant le bien-être

Aucune limite n’existe en matière de design. La création d’une ambiance moderne dans une salle de réunion peut se faire en optant pour une table en verre opaque. Un look rétro-chic s’accorde plutôt bien avec des mobiliers en bois exotiques, et aussi avec des accessoires chinés. Pour une entreprise militant pour la protection de l’environnement, des meubles conçus dans des matières recyclées pousseront la démarche écologique plus loin.

Le bien-être est un critère primordial dans le choix des mobiliers de bureaux, et en aucun cas, il ne peut être minimisé. Effectivement, les travailleurs restent toute une journée à l’office, raison pour laquelle ils ont besoin de plus de confort pour éviter les troubles musculo-squelettiques, fréquents chez les employés de bureaux.

Définition des critères

La définition des contraintes techniques de l’espace à aménager est l’étape cruciale précédant le choix du mobilier dans le cadre de l’aménagement des locaux de travail. Le plan de l’espace doit être fourni à l’architecte d’intérieur pour lui permettre de mettre en place un plan 2D avec les mesures appropriées. Cette solution évite de se retrouver avec des mobiliers disproportionnés, ne convenant pas à la surface des pièces. Il faut également penser, dès le début, à un cloisonnement ou pas, fixe ou mobile, afin de déterminer les bons mobiliers à acquérir.

Une logique multifactorielle détermine l’analyse des besoins en mobilier de bureau d’une entreprise. Elle doit commencer par la détermination du nombre de postes de travail à installer dans chaque pièce et par l’identification de l’équipe ou du service destinataire. Anticipation et pragmatisme sont de rigueur pour être en mesure d’estimer ces analyses, en tenant compte d’au moins les 2 prochaines années. L’analyse doit aussi tenir compte de la mobilité de l’équipe, notamment lorsque le flex office est appliqué dans l’entreprise. Vient ensuite la question du mode de travail. La segmentation des espaces, sans pour autant les éloigner totalement pour éviter l’effet silo, est nécessaire pour les projets. Sinon, le choix peut être orienté selon les thématiques, dont silencieuse, créative, repos et restauration.

La phase finale de l’analyse aboutit au « space planning », où il faut placer chacun sous la forme définitive de son espace. Dans cette optique, les postes nécessitant un rangement et un calme total doivent être fixés à un espace fixe Les open spaces seront destinés aux personnes nomades.

Dans tous les cas, le choix des bureaux est aussi caractérisé par l’espace d’accueil, le piètement (pied arche, pied boucle), le plateau (matériau, couleur), les accessoires (électrification, panneau écran) et les options (retour, crédence, caisson intégré). Il est plus astucieux d’opter pour des bureaux modulables dans la mesure où ils peuvent être adaptés facilement aux espaces. Ces mobiliers ont l’avantage d’être faciles et rapides à monter, et surtout d’être légers pour simplifier les éventuels déplacements.