Évaluation des risques professionnelle en entreprise : quelles sont les obligations des dirigeants

Agence de marketing digital
Stratégies marketing : engager une agence digitale compétente à la Réunion
18 décembre 2019
embellir votre poitrine
Quelles solutions pour embellir votre poitrine ?
20 décembre 2019
Risques psychosociaux au travail

L’employeur est garant de la prévention des risques professionnels, de la santé et de la sécurité de ses employés dans leur milieu de travail. Cette obligation, prévue dans le droit français ainsi que le code du travail exige du patron de l’entreprise qu’il mette en œuvre les mesures nécessaires pour le bien-être de ses employés. Quelles sont les obligations liées à la réduction des risques professionnels en entreprise ?

Pourquoi évaluer les risques professionnels ?

L’évaluation des risques professionnels a pour objectif d’établir une vision claire des risques auxquels les employés sont exposés dans l’exécution de leurs tâches et d’apporter les mesures adéquates pour la protection de la santé et de la sécurité de chaque membre de l’équipe. Ces mesures peuvent être techniques : informations, diffusions de bonnes pratiques, mise en place d’une démarche de contrôle et de qualité. Elles peuvent aussi avoir des dimensions structurelles comme l’application d’une certaine organisation à l’interne. Enfin, elles peuvent exiger des ressources humaines additives, liées aux formations en matière de sécurité, par exemple. L’évaluation est formalisée dans un document unique de sécurité, accessible au staff, aux membres du comité d’hygiène et de sécurité, aux délégués du personnel. Il est aussi ouvert à des personnes externes comme le médecin du travail ou les inspecteurs du travail. L’on peut donc ici parler de politique de prévention des risques en milieu professionnel et en lien avec les activités quotidiennes de la société. Depuis 2001, toutes les entreprises françaises doivent avoir ce document unique qui évalue les risques professionnels (duerp). Ce document est validé par le chef de l’entreprise. Il est mis à jour au moins une fois par an et cette relecture tiendra compte de l’efficacité des mesures proposées et des divers changements survenus dans l’entreprise tout au long de l’année. Depuis 2014, l’entreprise a aussi l’obligation d’adjoindre à ce document unique les informations utiles pour évaluer la pénibilité du travail des employés. Plus d’informations utiles sur www.aviseconseil.com

Mais qu’est-ce qu’un risque professionnel ?

Le risque peut avoir plusieurs aspects. D’abord, les risques mécaniques qui concernent les situations où l’employé est confronté à des mouvements de machines, à la projection d’éléments comme les copeaux de bois de métal, ou bien lorsqu’il est contraint d’adopter une certaine posture sur une longue durée ou de manière répétitive. Ensuite, on a des risques physiques qui peuvent survenir si le salarié doit évoluer dans des conditions particulières comme un éclairage trop sombre ou trop fort, un niveau sonore élevé, de l’humidité permanente, etc. On parle aussi de risques chimiques et biologiques, liés à l’inhalation de substances chimiques, au contact de certains produits qui peuvent être toxiques, ainsi qu’à la présence de bactéries ou de parasites. Certaines industries peuvent aussi amener le personnel à évoluer dans un milieu où les risques radiologiques et de rayonnements électromagnétiques sont importants. L’identification de ces dangers potentiels exige d’avoir au préalable une bonne maitrise des activités de l’entreprise et des différentes tâches de chaque employé pour sécuriser le travail au maximum. Par ailleurs, cette identification des risques est aussi d’une grande aide dans la mise en place du principe du compte pénibilité. C’est un dispositif qui permet aux salariés exposés à des conditions de travail pénibles d’avoir un compte professionnel de prévention. À travers ce compte pénibilité, les salariés peuvent jouir de diverses compensations et avantages, et préserver leur capital santé.

Quid des risques psychosociaux au travail ?

Les risques psychosociaux (rps) sont aussi des risques professionnels, bien plus fréquents qu’on ne le pense. Les rps peuvent avoir plusieurs causes : des pressions émotionnelles, des conflits exacerbés, une atmosphère de travail oppressant, une souffrance morale liée aux harcèlements, aux agressions verbales, à l’instabilité du travail, aux charges mentales. Les rps peuvent aussi résulter d’agressions physiques et/ou sexuelles. Ces risques psychosociaux sont une véritable préoccupation dans le monde du travail et aucun secteur d’activité n’est épargné. Les impacts ne touchent pas seulement l’employé en tant qu’individu, mais toute l’équipe et par tache d’huile, toute l’entreprise. En effet, la personne victime d’une situation de travail pénible sera souvent perturbée, déconcentrée, souvent absente, aura peu d’enthousiasme et certainement, ne sera pas productive et ne s’épanouira pas dans ses fonctions.