5 choses à vérifier quand sa voiture ne démarre pas

batterie

Publié le : 26 mars 20216 mins de lecture

Vous êtes dans votre voiture, prêt à vous rendre au travail, et impossible de démarrer ! Avant de prendre rendez-vous avec votre garagiste, vous pouvez effectuer un pré-diagnostic afin de détecter l’origine potentielle de la panne. Si votre analyse est juste et que le problème n’est pas trop important, vous pourriez même vous dépanner tout seul ! Voici les cinq choses à vérifier si vous vous retrouvez dans une telle situation.

Quel est l’état de santé de la batterie ?

Une batterie insuffisamment chargée est à l’origine de bien des problèmes de démarrage. Contrôler son état doit donc devenir votre premier réflexe. Commencez par ouvrir le capot afin d’accéder au moteur de voiture. La batterie se trouve juste à côté, vous ne pouvez pas la rater même si vos connaissances en mécanique sont limitées. Assurez-vous que les branchement soient corrects et que les bornes métalliques ne soient pas oxydées. Procédez au nettoyage à l’aide d’une brosse si nécessaire. Si ce premier niveau d’intervention n’est pas suffisant, votre objectif sera alors de permettre le rechargement de la batterie via l’alternateur. Pour cela, le démarrage du véhicule est indispensable ! Poussez la ou utilisez des câbles selon vos possibilités. Si cette solution ne fonctionne pas non plus, faites un dernier essai à l’aide d’une batterie de rechange.

S’agit-il d’un problème de démarreur ?

Si votre radio fonctionne et que vos phares s’allument, tout porte à croire que la batterie est fonctionnelle. Par conséquent, vous devrez chercher l’origine du problème de mise en route du véhicule ailleurs. Il arrive fréquemment que la panne soit provoquée par un souci d’allumage situé au niveau du démarreur. C’est ce dispositif qui utilise l’énergie déployée par la batterie afin de lancer le moteur. Cependant, vos possibilités d’intervention sur les pièces d origine sont limitées. Vous devrez vous contenter de taper légèrement dessus à l’aide d’un marteau. Cette opération aura pour effet de décoller les charbons contenus à l’intérieur. Si cela ne suffisait pas, rendez vous chez un professionnel afin de procéder à l’installation de pièces de rechange.

Contrôlez les bougies de préchauffage

Si votre véhicule possède une motorisation Diesel, vous allez devoir considérer un autre aspect lors de l’établissement de votre diagnostic. Les voitures Diesel sont en effet dotées d’un dispositif particulier appelé le système de préchauffage. Celui-ci facilite la combustion du carburant à l’intérieur des cylindres. Pour éviter tout désagrément, il est conseillé de le contrôler aussi souvent que possible comme vous le feriez habituellement pour des éléments comme les durites et les courroies. Si vous constatez des démarrages plus difficiles le matin ou une surconsommation de Diesel, augmentez alors la fréquence de vos contrôles et parlez en avec un professionnel de la mécanique.

Le système anti-démarrage est-il activé ?

Si votre véhicule est plutôt récent (c’est-à-dire que sa date de mise en circulation est inférieure à une quinzaine d’années), il existe une forte probabilité pour qu’il soit équipé d’un système d’antidémarrage. Ce dispositif, mis au point par les constructeurs, offre l’assurance de réduire les risques de vol. Son mode de fonctionnement repose un principe simple mais efficace. Votre clé et votre voiture sont en capacité de communiquer entre elles à l’aide d’un transpondeur intégré à la clé. Il arrive parfois que celui-ci se dérègle empêchant alors l’utilisation du véhicule. Pour éliminer ce cas de figure, utilisez votre second jeu de clé ou remplacez les piles du premier. Si ces solutions demeurent sans effet, vous n’aurez alors pas d’autre choix que de contacter un professionnel afin de reprogrammer la clé.

Vérifiez les niveaux de carburant

Les idées les plus simples sont bien souvent celles qui donnent les meilleurs résultats. Avant de vous lancer dans le démontage du système d’embrayage ou de prendre rendez-vous chez votre garagiste, n’oubliez surtout pas de procéder à certaines vérifications pourtant évidentes. Même si vous n’êtes pas un as de la mécanique, vous n’ignorez sans doute pas qu’il est nécessaire que l’essence parvienne jusqu’aux injecteurs pour permettre un bon fonctionnement du moteur. Commencez donc par vous assurer que le réservoir soit suffisamment rempli pour lancer le démarrage. Bien que cela vous fasse sans doute sourire, il s’agit d’une chose qui peut arriver à tous ! Bien sûr, les oublis ne sont pas les seules causes à l’origine de ce genre de problème. Il suffit par exemple qu’une pièce comme la pompe à carburant soit défaillante pour produire les mêmes effets. Si vous êtes vous-même concerné, préférez confier son remplacement à votre garagiste.

Plan du site