6 critères pour bien choisir votre sommier

sommier

Publié le : 08 février 20248 mins de lecture

Élément indispensable de la literie, le sommier soutient le matelas afin d’assurer un confort optimal durant le sommeil. Leur action combinée amortit vos mouvements et vous permet de passer d’excellentes nuits. Cependant, bien que le choix du sommier reçoive généralement moins d’attention par rapport à d’autres éléments de la literie, il convient de s’y pencher avec attention. Retrouvez au sein de cet élément, 6 critères à prendre en compte pour bien choisir son sommier.

Pourquoi bien choisir son sommier ?

Selon des estimations, 1/3 du confort de la literie est lié au sommier. Il importe ainsi de bien le vôtre parmi les différents types et les différentes tailles présentes sur le marché (sommier 1 place, sommier deux personnes 140×190…). Autrement dit, cet élément occupe une grande place dans la qualité de vos nuits, mais également de votre sommeil.

Par ailleurs, le sommier joue également un rôle actif et durable dans l’hygiène de votre literie. En effet, à peu près 1 L de sueur est produit durant la nuit lorsqu’on dort. Une partie de cette eau s’évacuant dans votre matelas, la présence du sommier facilite l’évacuation de l’humidité en surélevant le matelas par rapport au sol. De quoi permettre de l’aérer de façon naturelle.

Quel que soit le standing de votre matelas, il est indispensable d’avoir un bon ensemble de literie. Il serait donc déconseillé pour votre santé de dormir sur un matelas sans sommier. Il serait également inadapté de dormir sur un sommier abîmé. Cela aura pour conséquence d’accentuer les troubles du sommeil, d’user prématurément votre matelas et entraîner des maux de dos.

Nous vous recommandons : Où trouver des matelas gonflable de bonne qualité ?

Les critères de choix de son sommier

Avant de choisir votre sommier, l’idéal serait de déterminer ses besoins. Une fois cela fait, il vous faudra scruter certains critères afin d’identifier le match parfait. Voici une liste non exhaustive des éléments à prendre en compte.

1.    Le type de sommier

On retrouve principalement sur le marché : le sommier à lattes, le sommier à ressorts, le sommier tapissier et le sommier relevable.

Le sommier à lattes

Très commun, le sommier à lattes en bois apporte souplesse, fermeté et résistance à votre matelas. Lorsqu’elles sont apparentes (les lattes), elles assurent de façon naturelle une bonne aération de l’ensemble de literie. Elles peuvent également être recouvertes d’une toile de fond faisant office d’anti-poussière.

Il existe deux types de sommiers à lattes :

  • le sommier à lattes fixes ou rigides : résistant, il amortit aisément les mouvements durant le sommeil et vous offre un confort optimal. Il convient pour les matelas en mousse ou en latex ;
  • le sommier à lattes souples : compatible lui aussi avec les matelas en mousse ou en latex, il est solide, robuste et affiche une grande souplesse. Cependant, choisir un matelas à ressorts ne serait pas adéquat. Les ressorts pourraient traverser les lattes.

Le sommier à ressorts

Proposant un soutien souple et progressif, le sommier à ressorts est confortable et adapté aux personnes qui recherchent une sensation moelleuse. Dans l’idéal, le sommier à ressorts doit être associé à un matelas à ressorts.

La qualité du soutien proposé dépend en partie du nombre de ressorts. Par ailleurs, le sommier à ressorts est recouvert d’un tissu servant de protection aussi bien au sommier qu’au matelas.

Le sommier tapissier

Plutôt commun sur le marché, le sommier tapissier peut être à lattes ou à ressorts. Concrètement, un sommier peut devenir tapissier lorsqu’il est recouvert d’un tissu appelé coutil. La principale mission de ce type de sommier est de renforcer le confort de votre matelas. Il permet également d’éviter que celui-ci ne s’abîme prématurément.

Le sommier relevable ou sommier relaxation

Également appelé sommier TPR (Tête et Pieds Relevables) et sommier électrique, il s’agit d’un modèle électrique pouvant être surélevé. Il offre ainsi la possibilité de surélever les jambes ou les pieds de façon indépendante. Ce type de sommier est fortement recommandé aux personnes ayant des problèmes de circulation sanguine.

Quel que soit le type de sommier qui vous convient, vous le retrouverez sur grandlitier.com.

2.    La longueur du sommier

Naturellement, la taille de votre sommier devra dépendre de la vôtre, mais aussi des dimensions du matelas. Ainsi, la règle pour trouver la bonne dimension pour votre sommier et votre matelas serait d’ajouter à peu près 15 cm à votre taille. En d’autres termes si vous faites 1,75 m, votre matelas doit au moins être long de 190 ou 200 cm.

3.    La largeur du sommier

En ce qui concerne la largeur de votre sommier et de votre matelas, vous devez prendre en compte votre corpulence.

Ces quelques indications devraient vous être utiles :

  • pour une personne de corpulence moyenne et dormante seule, la largeur standard est comprise entre 70 et 90 cm. La dimension standard d’un sommier 1 place serait de 90×190 cm. Il est possible d’opter pour un sommier 140×190 cm ;
  • pour un couple, la largeur du sommier est comprise entre 120 et 200 cm. Le tout dépend du type de lit, mais aussi de la taille du conjoint le plus grand. De façon standard, il faut généralement un sommier deux personnes 140×190 cm pour un couple ;

4.    La bonne hauteur

En fonction du modèle, la hauteur du sommier n’est pas la même. Elle dépend généralement de la hauteur de ses pieds, mais aussi de celle de la structure. Quoi qu’il en soit en règle générale, elle varie entre 7 et 30 cm. Plus haut ou plus bas, le choix de la bonne hauteur dépend de vos goûts. Cependant, plus votre sommier est haut, mieux il sera aéré.

5.    La configuration du sommier

Une bonne configuration a pour particularité d’accroître la durée de vie d’un sommier de qualité.

  • Pour un sommier à lattes : il faudra opter pour un sommier d’au moins 16 lattes, quelle que soit la nature de la structure (bois ou métal). Pour plus de confort, optez pour un sommier avec 18 ou 20 lattes. Pour les personnes à forte corpulence et optant pour des lattes en bois, il est recommandé d’opter pour du bois massif.
  • Pour un sommier à ressorts : comme mentionné au sein de l’article, le sommier à ressorts et le matelas à ressorts forment un duo indissociable. Cependant en ce qui concerne la configuration de ce type de sommier, vous avez le choix entre une suspension par ressorts biconique (plus accessible et basique) ou par ressorts ensachés (plus durable et mieux aboutie).

6.    Les accessoires pour sommier

En fonction du modèle de sommier et de la qualité, certains sommiers peuvent être accompagnés d’accessoires. Il peut s’agir d’une tête de lit, de pieds de lit, d’un cache sommier, d’un arrêt de matelas… Assurez-vous ainsi que les accessoires promis sont réellement compris au moment de l’acquisition du sommier.


Plan du site