Apprendre à maîtriser le stress au travail

manager de transition
En quoi consiste la mission d’un manager de transition ?
21 juillet 2020
détatouage
Choisir un bon centre de détatouage à Paris
23 juillet 2020
stress au travail

Il y a un tueur silencieux au travail. Il se tapit dans l’ombre, épuisant votre énergie, ébranlant votre confiance et sapant votre concentration. Il s’appelle le stress. Ce n’est pas une blague.

Plusieurs études montrent qu’un excès de stress peut provoquer de réels symptômes physiques comme des maux de tête, une augmentation de la pression sanguine, des troubles du sommeil, des troubles de l’estomac et des douleurs thoraciques. Sans parler de son rôle dans les troubles de l’humeur comme la dépression et l’anxiété. Dans les lignes qui suivent, il sera question de vous aider à éviter stress au travail.

Améliorez sa santé au travail en étant amical

Souvent, le meilleur moyen de diminuer le stress est aussi simple que de le partager avec un proche. Le fait d’en parler et d’obtenir soutien et sympathie, en particulier en présence l’un de l’autre, peut être un excellent moyen de vous défouler et de retrouver votre calme. Votre interlocuteur n’a pas besoin de “régler” vos problèmes. Il doit simplement savoir écouter.

Vous pouvez par exemple vous adresser à vos collègues, afin d’obtenir leur soutien. Le fait d’avoir un bon système de soutien au lieu de service peut contribuer à assurer votre protection contre les effets négatifs du stress professionnel et diminuer les risques psychosociaux. N’oubliez pas non plus d’en faire de même lorsqu’ils en ont besoin.

Si vous n’avez pas d’ami proche au travail, il existe des mesures pour faire preuve de plus sociabilité envers vos collègues. Lorsque vous faites par exemple une pause, au lieu d’être tout le temps sur votre téléphone, essayez d’échanger avec vos collègues.

N’ignorez pas vos proches. Outre l’augmentation des contacts à votre lieu de service, il est très important d’avoir un réseau solide de proches qui vous soutiennent pour une meilleure gestion du stress dans votre vie. D’un autre côté, plus vous êtes solitaire et isolé, plus vous êtes vulnérable au stress. Vous en saurez plus en vous rendant sur idprevention.com.

Limitez les risques professionnels par l’exercice et l’alimentation

Quand vous êtes trop focalisé sur le travail, il est très aisé d’oublier votre santé physique. Cependant, lorsque votre santé est soutenue par une bonne alimentation et la pratique de l’exercice physique, vous êtes plus solide et résisté plus au stress. Durant toute formation stress au travail, l’on vous dira que prendre soin de soi n’exige pas une refonte totale du mode de vie.

Même les choses insignifiantes peuvent vous rendre de meilleure humeur, accroitre votre énergie et vous donner l’impression de reprendre du poil de la bête. L’aérobic est par exemple un moyen très efficace d’améliorer l’humeur, d’accroître l’énergie, d’affiner la concentration et de soulager à la fois le corps et l’esprit.

Les mouvements rythmiques comme la course ou la marche sont particulièrement apaisants pour le système nerveux. Pour mieux lutter contre le stress, faites en moyenne 30 minutes d’activité la plupart des jours. Et quand le stress s’accroît au travail, prenez une pause rapide et éloignez-vous de la situation à l’origine du stress. Faites si possible une promenade loin de votre bureau.

Dormez bien pour améliorer votre santé au travail

Vous pouvez avoir l’impression que le sommeil n’est pas fait pour vous. Cependant, le manque de sommeil est un frein à votre productivité quotidienne, à votre créativité, à votre concentration et à votre capacité à résoudre les problèmes. Plus vous serez reposé, mieux vous serez équipé pour affronter vos responsabilités professionnelles et votre stress au travail.

Bénéficiez d’un meilleur sommeil en apportant des changements sains à vos habitudes journalières et nocturnes. Vous pouvez par exemple aller au lit et vous lever à une heure prédéfinie au quotidien, même le weekend. Faites également attention à votre alimentation durant la journée, et adaptez votre environnement de sommeil.

Essayez de dormir environ huit heures par nuit, ce qui est la durée de sommeil dont la majorité des adultes ont besoin pour un fonctionnement optimal. Pour ce faire, vous pouvez par exemple éteindre les écrans quelques heures avant le coucher. La lumière émise par les écrans (télévision, tablette, etc.) supprime la création de mélatonine par votre corps et peut perturber gravement votre sommeil.

Soyez organisé et établissez des priorités pour réduire les risques psychosociaux

Lorsque le stress lié à l’emploi et au lieu de travail menace de vous engloutir, il existe des mesures simples et pratiques que vous pouvez mettre en oeuvre pour reprendre le contrôle. Vous pouvez par exemple créer un calendrier équilibré.

Il s’agit ici d’essayer de trouver une stabilité entre la vie professionnelle et familiale, les activités solitaires et sociales, ainsi que les responsabilités journalières et les temps d’arrêt. En outre, le fait de partir plus tôt le matin (voire 10 à 15 minutes avant) peut avoir un impact entre se précipiter et disposer d’assez de temps pour se détendre dans la journée.

Si vous êtes un éternel retardataire, réglez votre horloge et votre montre rapidement, afin de vous donner assez de temps et éviter stress au travail. Prévoyez aussi des pauses régulières. Veillez à prendre de courtes pauses pendant toute la journée pour vous promener, discuter avec un proche ou pratiquer une technique de relaxation.