Devenir boulanger : les étapes clés pour la reprise d’une boulangerie

boulangerie

Publié le : 18 décembre 20237 mins de lecture

Vous avez toujours aimé les produits de boulangerie et vous souhaitez vous lancer dans l’aventure de la création d’entreprise ? Reprendre une boulangerie peut être une alternative intéressante plutôt que de partir de zéro, à condition d’avoir une bonne préparation et une connaissance du marché du pain. Découvrez les clés pour réussir votre projet.

Évaluer le potentiel de la boulangerie à reprendre

La première étape pour reprendre une activité de boulangerie est de trouver une affaire qui correspond à vos attentes et à votre budget. Pour cela, vous pouvez consulter l’avis d’un expert du marché du pain, comme panessiel.com, afin d’obtenir un accompagnement personnalisé. Vous pouvez également solliciter votre réseau professionnel ou contacter directement les boulangers de votre zone géographique. Cette étape doit faire suite à votre bilan professionnel et personnel, dans le but de faire une évaluation réelle de vos compétences et de votre besoin réel.

Une fois que vous avez repéré une boulangerie qui vous intéresse, vous devez évaluer son potentiel et sa rentabilité par des paramètres tels que :

  • l’emplacement de la boulangerie : est-elle située dans une zone de passage, proche d’autres commerces, facile d’accès et de stationnement ?
  • la clientèle de la boulangerie : quelle est sa fréquence d’achat, son panier moyen, sa fidélité, ses attentes et ses besoins ?
  • l’offre de la boulangerie : quels sont les produits proposés, leur qualité, leur prix, leur diversité, leur originalité ?
  • la concurrence de la boulangerie : combien y a-t-il d’autres boulangeries dans le secteur, quel est leur positionnement, leur réputation, leur part de marché ?
  • les chiffres de la boulangerie : quel est le chiffre d’affaires, la marge, le résultat, l’endettement, le fonds de roulement, le besoin en fonds de roulement, le point mort de la boulangerie ?

Pour obtenir ces informations concernant l’activité de boulangerie, vous pouvez demander au cédant de vous fournir un ensemble de documents, dont : les documents comptables, juridiques et fiscaux de la boulangerie, ainsi que le bail commercial, les contrats de travail, les factures fournisseurs, les contrôles sanitaires, etc. Le plus simple serait de vous faire aider par un consultant en boulangerie, puisque vous devez également effectuer une visite du site, observer son fonctionnement, son matériel, son état, son agencement, etc. Enfin, vous devez réaliser une étude de marché pour connaître les tendances et les opportunités du secteur de la boulangerie.

Nous vous recommandons : Le métier d’éleveur canin

Négocier le prix de la boulangerie à reprendre

La deuxième étape consiste à négocier le prix de vente avec le cédant. Celui-ci prend en compte plusieurs éléments, tels que :

  • la valeur du fonds de commerce : comprenant des éléments incorporels (clientèle, nom, enseigne, droit au bail, etc.) et corporels (matériel, stock, etc.) en faveur de l’exploitation de la boulangerie. Elle est généralement calculée en appliquant un coefficient multiplicateur au chiffre d’affaires ou à l’excédent brut d’exploitation de la boulangerie.
  • la valeur des murs, qui est la valeur du local commercial qui abrite la boulangerie. Elle est déterminée en fonction de la surface, de l’emplacement, de l’état, du marché immobilier, etc. Vous avez le choix entre racheter les murs et les louer au cédant ou à un tiers.
  • la valeur du goodwill, qui est la différence entre la valeur du fonds de commerce et celle des actifs nets de la boulangerie.

L’évaluation réalisée durant la première étape vous servira à négocier le prix de vente. De plus, vous devez considérer vos capacités financières et votre projet de développement, entre autres. Alors, il est avisé de faire appel à un consultant en boulangerie ou à un courtier pour vous aider à réunir les différents profils qui vous aideront dans cette démarche.

Nous vous recommandons : Comment ouvrir une franchise dans la restauration rapide ?

Financer la reprise de la boulangerie

Après avoir négocié le prix, vous devez trouver les moyens de financer votre projet, si ce n’est déjà fait. À cet effet, élaborez un plan de financement qui détaille les besoins et les ressources de votre projet. Ces besoins peuvent comprendre :

  • le prix d’achat de la boulangerie
  • les frais de notaire
  • les droits d’enregistrement
  • les frais de conseil
  • les frais de garantie
  • les frais de publicité.

Les ressources, quant à elles, comprennent vos apports personnels, les prêts bancaires, les aides publiques, les subventions, les crédits d’impôt, les fonds propres, etc.

Pour obtenir un financement, vous devez présenter un dossier solide réunissant des documents démontrant que votre projet est suffisamment élaboré, viable et pérenne. Au nombre de ceux-ci, vous avez : un business plan, un prévisionnel financier, un compte de résultat, un plan de trésorerie. Vous pouvez solliciter plusieurs sources de financement, comme les banques, les organismes de crédit, les plateformes de crowdfunding, les investisseurs privés, les réseaux d’accompagnement.

Optimiser la gestion de la boulangerie reprise

Vous devez mettre en place des actions pour améliorer l’expérience client, attirer de nouveaux clients, augmenter le chiffre d’affaires, réduire les coûts, améliorer la qualité, innover, etc. Voici quelques exemples d’actions que vous pouvez réaliser :

  • Développez votre offre en proposant des produits frais, comme des pains spéciaux, des viennoiseries, des sandwichs, des salades, des boissons, etc. Vous pouvez aussi adapter votre offre à la demande de votre clientèle, en tenant compte de la saisonnalité, des événements, des tendances, etc.
  • Innovez votre communication : divers canaux de communication peuvent être utilisés, comme le bouche-à-oreille, les réseaux sociaux, une plateforme web, les flyers, les affiches, les cartes de fidélité, etc. Aussi, soignez votre image de marque et tout ce qui s’y rapporte.
  • Optimisez votre organisation : vous pouvez rationaliser votre cycle de production et votre approvisionnement, former votre personnel, déléguer des tâches ou automatiser des processus.
  • Améliorez votre expérience client, par un accueil chaleureux, un service rapide, un conseil personnalisé ou une écoute attentive. Par ailleurs, vous pouvez créer une ambiance conviviale pour une satisfaction garantie.

Pour optimiser la gestion de votre boulangerie, il est aussi possible de vous appuyer sur des outils physiques (indicateurs) ou technologiques (logiciels, applications).

Reprendre une activité de boulangerie est un projet ambitieux, qui demande de la motivation, de la passion, des compétences et des moyens. Pour optimiser vos chances de réussite, vous devez passer par un ensemble d’étapes qui vous permettront de bâtir une activité professionnelle prospère. Ainsi, vous pourrez réaliser votre rêve de devenir boulanger et de vendre des produits de boulangerie de qualité à vos clients.

Plan du site