La légende du Minotaure

Parmi les figures mythologiques de la Grèce antique, le Minotaure est certainement l’une des plus fascinantes. C’est un être sous forme d’homme et de taureau, né de l’union entre la femme du roi de Crète, Minos, et un taureau blanc envoyé en cadeau au roi par Poséidon, dieu de la mer. Minos a été tellement impressionné par la beauté de l’animal qu’il a décidé de ne pas le sacrifier comme cela avait été initialement prévu. Il veut plutôt que ce taureau soit utilisé pour monter ses troupeaux.

L’origine de la légende du Minotaure

Lorsque le dieu Poséidon apprend la décision de Minos de le punir, il transforme le taureau en un animal féroce. De plus, il fait perdre la tête à la femme du roi, Pasifae, au point qu’elle le rejoint. Cet amour impossible tourmente la femme, qui se confie à Dédale. Il est un artiste de la cour célèbre pour ses œuvres architecturales. Il est le créateur de la génisse en bois, creuse à l’intérieur, dans laquelle se déroule le rapport sexuel entre la belle Pasifae et le puissant taureau blanc.

Pasifae, la mariée de Minos, donne naissance à cette créature particulière à moitié comme un homme (membres supérieurs et torse), et à moitié comme un taureau (dont la tête, la queue, les sabots et la fourrure). Bien sûr, Minos réalise immédiatement que cette créature est le fruit de la trahison de sa femme, et convainc celle-ci de lui confesser l’atroce secret. Le souverain devient furieux, mais alors il réfléchit et comprend que derrière la folle passion charnelle de Pasifae se cache Poséidon qui voulait le punir pour sa désobéissance. Afin de ne pas susciter davantage la colère du dieu de la mer, Minos décide de garder cette étrange créature.

Quels sont les pouvoirs du Minotaure ?

Comme le Minotaure se nourrit de chair humaine et qu’il a un tempérament assez féroce, le roi Minos a fait construire par l’architecte Dédale le “labyrinthe de Cnossos” et il y enferme le monstre, afin de le cacher à la vue de tous. Le palais est construit de telle manière qu’il se perd à l’intérieur, car il est formé d’une succession très complexe de couloirs, de pièces, de salles, de fausses portes, de fausses entrées.

Pendant ce temps, Androgeo, le fils de Minos, se rend à Athènes pour participer à des jeux de taureaux avec d’autres jeunes et est tué par le taureau du Marathon. Le roi de Crète, déchiré par le chagrin de la perte de son fils, accuse les Athéniens de la mort du jeune homme et menace de se venger. Et en effet, la vengeance vient, et elle est terrible. Minos décrète que chaque année, les Athéniens envoient une cargaison de sept enfants mâles et sept enfants femelles à nourrir au Minotaure.

La légende raconte cependant que Thésée, fils du roi d’Athènes en Égée, s’embarque en Crète avec les enfants à sacrifier au monstre, pour tenter de le tuer. Le jeune homme est considéré comme un héros car il a réalisé plusieurs exploits légendaires. Son père, Aegean, lui recommande de hisser les voiles blanches en cas de victoire ou les voiles noires en cas de victoire. Thésée promet à son père de revenir victorieux pour empêcher le sacrifice inutile d’autres jeunes garçons athéniens.

Qui sont les familles de minos ?

Grâce à l’aide et à la complicité de la fille de Minos, Ariane, dame du labyrinthe, elle parvient à l’intention et élimine le Minotaure. La jeune crétoise tombe amoureuse de Thésée dès qu’elle le voit arriver avec sa flotte. Heureusement, grâce à la balle que la jeune fille lui donne sur les conseils de Dédale, Thésée est également capable de sortir du labyrinthe complexe de Cnossos.

Pour l’amour du jeune héros athénien, Ariane trahit son frère, le Minotaure. La jeune fille est souvent représentée alors qu’elle tourne et livre à Thésée le fuseau avec le fil qui lui permet de surmonter l’obstacle du labyrinthe.

Lorsque Thésée entre dans le palais de Cnossos, le Minotaure s’endort. Réveillés, les deux hommes entament une lutte acharnée et sans merci. Le monstre a une faim insatiable et est sur le point de dévorer l’homme qui, par chance, le poignarde avec l’épée empoisonnée que lui a donnée sa complice Ariane.

Après avoir tué le monstre, Thésée part pour Athènes avec Ariane et les enfants qui ont échappé au sacrifice. Pendant le voyage, les deux hommes consomment leur amour, mais une fois qu’ils ont débarqué sur l’île de Dia, Thésée fait un rêve étrange dans lequel Dionysos lui dit de lui donner Ariane. Se réveillant effrayé, Thésée laisse la femme endormie sur l’île. Cette même nuit, la pauvre Ariane est emmenée au mont Drios par Dionysos, qui la veut avec lui.

La colère du roi Minos contre Thésée est forte, non pas tant parce qu’il a tué le Minotaure, mais parce qu’il lui a enlevé sa fille. Le souverain accuse Dédale d’être l’auteur de ce malheur et le condamne à être emprisonné dans le labyrinthe avec son fils Icare. Toutes les entrées du palais sont murées de manière à ce que les deux parties ne puissent pas s’échapper. Mais Dédale utilise ses capacités créatives, ramasse les différentes plumes des oiseaux et construit avec eux de véritables ailes pour attaquer par derrière.

Mais le fils Icare n’écoute pas ses recommandations et se jette dans le soleil. La chaleur de l’étoile fait fondre les plumes fixées avec de la cire et le garçon tombe par terre sans que son père puisse faire quoi que ce soit pour le sauver.