L’Histoire des 4 saisons de la Terre

Le terme “saison” a deux dérivations possibles : du mot latin sationem, ou “l’acte de semer”, ou de stationem, ou “l’acte de rester”, compris comme “arrêt”. Aujourd’hui, les saisons indiquent les quatre périodes de l’année solaire qui est divisée en 4: printemps, été, automne et hiver.

Détermination des saisons

En astronomie, chaque saison est le temps qui s’écoule entre un équinoxe et un solstice.

Chacune des quatre saisons dure trois mois et est déterminée par l’inclinaison de l’axe de rotation de la Terre par rapport au plan de l’orbite, appelée “écliptique”. Cette inclinaison est en moyenne de 23° 27′ et reste inchangée pendant le mouvement révolutionnaire de la Terre, le voyage qu’elle fait autour du Soleil chaque année.

L’inclinaison de l’axe de rotation de la Terre détermine la variation de l’angle d’incidence des rayons du soleil qui l’atteignent. En fait, on trouve un hémisphère en hiver lorsque les rayons du soleil frappent la surface de la Terre avec une plus grande inclinaison, qui recevra donc moins de chaleur, car il y a moins de rayonnement. À l’inverse, on trouve un hémisphère en été lorsque les rayons du soleil frappent la surface de la Terre avec une moindre inclinaison et que la chaleur reçue est plus importante.

Le cycle des saisons d’un hémisphère est opposé à celui de l’autre. Si, par exemple, dans l’hémisphère nord, c’est l’été, dans l’hémisphère sud, ce sera l’hiver, et inversement.

Il existe également une subdivision météorologique pour définir une saison, qui tient compte des caractéristiques climatiques et environnementales et des changements qui se produisent dans un lieu donné au cours de l’année. Cette subdivision ne coïncide presque jamais avec celle de l’astronomie.

Étymologie des noms des saisons

Le terme “printemps” vient du mot primus, c’est-à-dire premier et ver, qui dérive de la racine sanskrite vas, qui signifie “briller, illuminer, brûler”. C’est la saison où la nature renaît et fleurit après la torpeur et le froid de l’hiver, le climat est plus doux, les bourgeons et les nouvelles fleurs s’ouvrent, l’herbe devient plus épaisse ; elle commence à l’équinoxe de printemps et se termine au solstice d’été.

“Ils peuvent couper toutes les fleurs, mais ils n’arrêteront jamais le printemps” (Pablo Neruda – extrait de “Phrases sur le printemps”)

Été vient du mot latin aestatem, ou “chaleur”, qui à son tour vient de la racine indo-européenne aidh signifiant “brûler, brûler”. C’est en effet la saison où la chaleur produite par le Soleil est la plus élevée, puisqu’elle atteint son point culminant à l’horizon. Les températures sont plus élevées, l’air est plus chaud et les précipitations sont souvent orageuses ; elles commencent avec le solstice d’été et se terminent avec l’équinoxe d’automne.

“Il n’y a qu’une seule saison : l’été. Tellement belle que les autres la contournent. L’automne lui rappelle, l’hiver l’invoque, le printemps l’envie et cherche pudiquement à la gâter” (Ennio Flaiano – extrait de “Phrases sur l’été”)

Automne vient du mot latin auctumnus, qui à son tour dérive de la racine du verbe augere, ou “augmenter, enrichir”. En cette saison, le climat devient frais, les feuilles des arbres à feuilles caduques jaunissent et commencent à tomber, des champignons poussent dans les bois et c’est le moment de la récolte ; elle commence avec l’équinoxe d’automne et se termine avec le solstice d’hiver.

“En automne, le bruit d’une feuille qui tombe est assourdissant car une année tombe avec elle” (Tonino Guerra – extrait de “Phrases sur l’automne”)

L’hiver vient du latin hibernum, ou “winter”, qui provient de la racine sanskrite himas, ou “froid, neige”. À cette époque de l’année, le froid règne, car le soleil atteint son point le plus bas à l’horizon ; le climat est rude et les précipitations sont souvent neigeuses, les arbres à feuilles caduques restent sans feuillage ; il commence avec le solstice d’hiver et se termine avec l’équinoxe de printemps.

“L’hiver. Comme une graine, mon âme a besoin du travail caché de cette saison” (Giuseppe Ungaretti – extrait de “Phrasi sull’inverno”)

Les saisons aux pôles et sous les tropiques

Dans la région du cercle arctique (pôle Nord) et du cercle antarctique (pôle Sud), il n’y a généralement que deux saisons de six mois chacune : l’été et l’hiver. La première est caractérisée par le soleil de minuit, la seconde par la nuit polaire ou l’obscurité de midi.

Dans les régions situées entre les deux tropiques, le Cancer et le Capricorne, il y a des saisons sèches et des saisons des pluies.

Les saisons dans l’art

Dans le monde de l’art ” Le printemps ” est l’un des tableaux les plus célèbres et les plus importants du peintre italien Sandro Botticelli. Il a été peint en 1482 et se trouve actuellement dans la Galerie des Offices à Florence.

En 1563, le peintre italien Giuseppe Arcimboldo crée l’œuvre Estate qui appartient à la série des Stagioni, une production artistique composée de quatre tableaux : Hiver, Printemps, Été et Automne ; il en fait ensuite don en 1569 à l’empereur Maximilien II de Habsbourg.