Déclarer un sinistre : comment procéder ?

Travaux de réhaussement de toiture
Travaux de réhaussement de toiture : faire appel aux services d’un spécialiste
18 octobre 2019
Assurance mobile et multimédia : quelle offre choisir ?
23 octobre 2019
Déclarer un sinistre

Nombreux sont ceux à penser que les sociétés françaises d’assurances essaient souvent de complexifier les démarches pour déclarer un sinistre pour décourager les assurés. La lourdeur administrative d’une telle démarche dissuade bien souvent les assurés d’aller au bout des choses. Heureusement, certaines sociétés d’assurance comme la SFAM cherchent à faciliter les démarches de leurs assurés en leur proposant un service 100% en ligne. Ceux-ci peuvent alors effectuer une déclaration en ligne. Ce type de service est un vrai atout pour les marques qui cherchent à renforcer la proximité avec leurs clients.

Comment déclarer un sinistre sur son portable ?

En vue de faciliter la vie à ses clients, la compagnie d’assurance SFAM a mis en place une interface dédiée pour rendre plus simple la déclaration de sinistre renseigner les informations demandées, pour effectuer une déclaration de votre sinistre. Ces informations concernent en premier lieu les conditions dans lesquelles est survenus le dommage et en second lieu, l’identification de l’équipement touché. Dès lors que le dossier est complet, la SFAM vous envoie un mail à votre assurance. D’autant plus que, l’espace mySFAM est accessible à tout moment, depuis n’importe quel appareil connecté, une tablette ou un téléphone portable. Néanmoins, si vous êtes dans l’incapacité d’effectuer votre demande depuis votre espace client SFAM, la SFAM met à disposition de ses clients d’autres mode de déclaration : par téléphone ou par courrier.

Plusieurs informations sont visibles à l’adresse www.declarer-mon-sinistre.fr où vous pouvez aussi, comme son nom l’indique déclarer un sinistre survenu récemment.

Les éléments à fournir pour déclarer un sinistre

Les justificatifs à fournir pour valider votre déclaration dépendent du dommage.

C’est pourquoi votre assureur peut pourrait avoir besoin d’un nombre d’éléments différents d’un sinistre à l’autre. Quoi qu’il arrive, vous devrez prouver la propriété de votre téléphone portable en présentant une facture d’achat du bien et une déclaration sur l’honneur.

Cette dernière devra expliquer clairement les circonstances de l’incident et ses conséquences. Selon la complexité du sinistre, d’autres éléments pourront être exigés.

– Pour un vol simple, vous devrez faire parvenir à votre assureur la copie de la plainte déposée dans un commissariat ou une gendarmerie, dans les deux jours suivant le méfait. A noter qu’elle doit être écrite en français.

S’il s’agit d’un vol caractérisé ou d’un vol avec agression, vous devrez impérativement présenter une copie de votre certificat médical ou une déclaration écrite par un témoin du délit.

Si le sinistre s’est déroulé dans un véhicule ou un local, on vous demandera également une copie des éventuelles factures de réparation du véhicule ou du local.

A savoir :

– En cas de casse ou d’oxydation, le smartphone endommagé doit-être envoyé à la SFAM.

– les documents peuvent être envoyés dans les échéances qui vous sont nécessaires ; seule la déclaration du sinistre est obligatoirement réalisée dans les délais imposés.

Les dommages concernés par la déclaration en ligne

Chez certains assureurs, comme la SFAM, il est possible de faire une déclaration de sinistre sur Internet. Mais pour éviter, à la source les risques de dommages, l’assureur affinitaire a également publié, à l’attention de ses clients, astuces pour allonger l’espérance de vie de ses appareils multimédias.