5 conseils pour un sommeil de meilleure qualité

sommeil de meilleure qualité

Dans les sociétés modernes, de plus en plus de personnes réduisent leur temps de sommeil pour le consacrer à d’autres activités. Ce n’est clairement pas une bonne idée ! En effet, dormir insuffisamment peut engendrer de graves conséquences pour votre santé, sans parler d’un manque de tonus évident lors de la journée. Pour pallier à ce problème, prenez le temps de découvrir les principaux conseils à suivre pour retrouver enfin un sommeil de qualité.

1. Une literie de qualité

On y pense rarement mais l’état de votre literie est prépondérante pour la qualité du sommeil. Bien sûr, chacun a ses préférences en ce qui concerne le choix du matelas. Néanmoins, certaines règles sont à suivre scrupuleusement. Le matelas doit être adapté à votre morphologie. Plus vous serez lourd et plus il devra être dur (confort très ferme). Attention, les poids plus légers devront rechercher un confort mi-ferme afin d’éviter une position inconfortable sur certaines parties du corps lors du couchageLibre à vous ensuite de choisir certaines options telles le traitement hypoallergénique et anti acariens ou encore les matières saines dont le coton biologique et toutes les autres matières utilisées pour la fabrication d’une literie bio.

Votre attention devra également concerner le sommier et les oreillers. Pour ces derniers, veillez à ne pas en mettre trop sous peine d’être mal positionné. N’hésitez pas à vous intéresser aux modèles d’oreillers à mémoire de forme. Comme cette appellation le laisse à penser, la caractéristique “mémoire de forme” va maintenir l’alignement de la tête avec la colonne vertébrale afin de limiter les douleurs au lever.

2. Créer un rituel d’endormissement

Quelques heures avant le coucher, il est important de préparer votre corps et votre cerveau. L’idée ici consiste à se créer une routine afin de favoriser l’endormissement. En adoptant certaines habitudes, vous constaterez que vous vous endormirez plus rapidement qu’avant. Dans le cas contraire, vous risquez de tourner longuement dans votre lit avant que le sommeil ne vienne à vous… Vous pouvez, par exemple, quelques minutes avant de vous mettre au lit, lire, écouter un peu de musique ou bien écrire votre journal intime. Évitez les écrans (télévision, smartphone, tablette, ordinateur etc) qui retardent et perturbent l’endormissement. Vous essayerez également (même si cela n’est pas toujours si évident) de mettre tous vos problèmes de côté juste pour la nuit. Rassurez-vous, ils seront encore là le lendemain matin !

3. Adaptez votre nourriture

Le repas du soir joue également un rôle important pour la qualité de votre sommeil. Vous éviterez donc de prendre un repas trop copieux quelques instants avant d’aller vous coucher. Vous ne commettrez pas l’erreur non plus d’y aller le ventre vide ! Vous risqueriez d’avoir du mal à vous endormir et votre estomac devrait logiquement vous alerter au cours de la nuit. Sur le même principe, vous vous abstiendrez de trop vous désaltérer en soirée. Idéalement, vous devrez avoir fini de dîner deux à trois heures avant de vous endormir. Votre organisme aura eu le temps suffisant pour digérer et pourra alors se consacrer entièrement au repos nocturne.

4. Pas de pratiques sportives le soir !

Avant d’évoquer plus en détail ce sujet, vous devez savoir que pratiquer une activité sportive régulièrement va considérablement améliorer la qualité du sommeil. Ce qu’il ne faut pas faire en revanche, c’est effectuer un effort intense deux à trois heures avant d’aller au lit. Préférez vous exercer plus tôt en journée afin de laisser le temps à votre organisme de se remettre. Attention, il ne faut pas confondre activité physique et sexualité. Cette dernière peut être pratiquée juste avant de s’endormir car elle va stimuler la production de certaines hormones telles les endorphines par exemple qui participent à la détente et au bien-être. Des conditions parfaites pour s’endormir, n’est-ce pas ?

5. Évitez les excitants

Même si vous le savez sans doute déjà, il semble toujours bon de rappeler de limiter la consommation d’excitants le soir. Ces substances vont en effet agir longuement sur votre corps, ce qui va nécessairement perturber votre sommeil. Vous veillerez donc à ne pas abuser de la nicotine ou de la caféine présente dans le café bien sûr mais aussi le thé, le chocolat, les boissons énergisantes et toutes les sortes de colas. Évitez également l’alcool car, si ce dernier peut parfois favoriser l’endormissement, il aura des conséquences néfastes sur les cycles de sommeil et réduira les temps véritablement réparateurs (sommeil profond notamment).